Second Symposium International sur le Social Egg Freezing : Barcelone 2015

Le deuxième Symposium International sur le Social Egg Freezing s’est tenu le 6 mars dernier. Cette rencontre a réuni 320 professionnels du secteur sanitaire provenant de 13 pays différents. Lors du congrès, organisé par la Clinique Eugin, la situation actuelle de la préservation de la fertilité pour des raisons sociales à l’échelle internationale a été abordée.

En Espagne, comme dans tous les pays développés, le retard de la maternité est en train de devenir une tendance socio-culturelle de grande envergure. Malheureusement, le retard de la maternité peut se produire aux dépens d’une grossesse à succès. Jusqu’à 7% des femmes en Espagne seront victimes d’un manque involontaire d’enfants (Permanent involuntary childness), ce qui signifie qu’elles ne pourront pas avoir d’enfant avec leurs ovules bien qu’elles n’aient jamais eu l’intention de renoncer à avoir des enfants.

Au fur et à mesure que l’infertilité liée à l’âge augmente dans notre société, de plus en plus de femmes choisissent de congeler leurs ovocytes tant que leur potentiel reproducteur est encore viable, afin de les récupérer ultérieurement. Toutefois, il reste encore beaucoup de recherche à mener afin de comprendre quelles sont les implications médicales, éthiques, sociales et psychologiques du Social Egg Freezing.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site web du symposium (www.socialfreezing.org), et nous vous encourageons à le visiter souvent afin d’y trouver les mises à jour ainsi que les dernières nouvelles.